Les chiffres de la migration en 2022


Les chiffres sur les migrations permettent de comprendre les évolutions des mouvements démographiques. Les rapports sur cette situation dans le monde sont régulièrement mis à la disposition du public. Découvrez ici quelques grands chiffres sur migration en 2022.

Augmentation du nombre de migrants dans le monde

La migration a connu une nette augmentation les cinq dernières années. Selon le rapport 2022 de l'organisation internationale des migrants (OIM), le nombre de migrants internationaux était estimé à 281 millions en 2020. C'est donc plus de 3,6 % de la population mondiale qui est concernée par ce flux migratoire. Ces chiffres montrent une large augmentation soit plus 128 millions de plus par rapport à 1990 et trois fois plus qu'en 1970.

Variation de la proportion des migrants internationaux à l'échelle mondiale

La plupart des migrations sont internes. Il existe plus de migrants qui se déplacent à l'intérieur de leur propre pays sans franchir de frontières. Leur nombre est estimé à plus de 740 millions en 2009. Il n'en demeure pas moins que le nombre de migrants internationaux connaît une véritable augmentation.

C'est un accroissement aussi bien en chiffre qu'en proportion. Même s'il y a une forte proportion de migrants internationaux dans la population mondiale (3,6 %), les variations entre les pays sont manifestes. Certains à l'instar des Émirats arabes unis ont une population constituée d'environ 88 % de migrants internationaux.

Les régions à forte affluence migratoire

L'Europe et l'Asie sont les deux continents qui accueillent un plus grand nombre de migrants à l'échelle mondiale. Les deux continents reçoivent respectivement 87 millions et 86 millions de migrants internationaux. Il s'agit de 61 % du nombre total de migrants dans le monde. En 2020, l'Amérique du Nord suivait avec 21 % de migrants internationaux.

Ensuite on retrouve l'Afrique avec 9 % , les Caraïbes avec 5 % et l'Océanie 3 % de migrants internationaux. En rapportant ces chiffres à la taille des populations de ces régions, la part des migrations internationaux reste plus élevée en Océanie avec un taux de 22 %. L'Amérique du Nord et l'Europe complète ensuite la liste avec respectivement 16 % et 12 %.

En comparaison, l'Asie, l'Afrique, l'Amérique latin et les Caraïbes ont une part de migrants internationaux relativement faible. Cependant, la région d'Asie est celle qui a connu la plus forte croissance migratoire entre 2000 et 2020. Elle a une augmentation de 74 % soit environ 37 millions de personnes. L'Asie est suivie par l'Europe (30 millions) puis l'Amérique du Nord (18 millions) et l'Afrique (10 millions).

ch be lu ca