Quels sont les différents types de migrants ?


Chaque année, de nombreuses personnes changent de lieu de vie à travers le monde. Ces migrations sont motivées ou causées par diverses raisons. C’est d’ailleurs sur cette base que se distinguent les différents types de migrants. Ceux-ci vont faire l’objet d’une présentation ici.

Les réfugiés

Parmi les différents types de migrants, il y a d’abord les réfugiés. Ces derniers sont issus d’une migration justifiée par des contraintes. Cela peut être :

  • des guerres civiles,
  • des persécutions ethniques ou religieuses ou encore
  • des régimes politiques injustes entre autres.

Ces dernières années, l’industrialisation de l’agriculture a aussi été reconnue comme facteur de migration de contrainte. Il convient également de noter que près de la moitié des réfugiés proviendrait de l’Afrique subsaharienne.

Les migrants économiques

À côté des réfugiés, il y a aussi les migrants économiques. Ces derniers sont estimés à environ 100 millions de personnes dans le monde. Ces migrants économiques trouvent majoritairement du travail dans le secteur informel. Il est de ce fait difficile de les suivre précisément. Toutefois, il faut savoir que des récentes statistiques ont révélé leurs principales destinations. Il s’agit du Canada et de l’Inde. Ces pays se distinguent par leurs politiques d’accueil à l’égard de ces migrants économiques. C’est la raison pour laquelle ils sont les principaux foyers d’accueil de ces derniers.

Les étudiants

L’autre flux important de migration qui est enregistré dans le monde est celui qui est provoqué par les étudiants. Ces déplacements d’individus sont très polarisés. Ils se font généralement des pays du Sud vers ceux du Nord. Il est aussi constaté que les zones de départ ou de recrutement sont de plus en étendues.

De même, les destinations des étudiants s’élargissent davantage. Ainsi, les flux de ces derniers se mondialisent et se diversifient indépendamment des relations qui peuvent exister entre les pays. Cela peut facilement être observé sur les relations que la France entretient avec ses anciennes colonies.

Les travailleurs saisonniers

Le dernier type de migrants qui est connu à ce jour est celui des travailleurs saisonniers. Cette migration est favorisée par les politiques des pays comme la France, l’Italie, l’Espagne et les États-Unis. Ceux-ci ont recours à une abondante main-d’œuvre lors de la culture et de la récolte de certains fruits puis légumes.

Cependant, les conditions de travail et de vie de ces travailleurs saisonniers ne sont pas toujours optimales. En plus d’être mal payés et mal logés, ils n’ont souvent pas de couverture sociale. Aussi, les travailleurs saisonniers sont souvent atteints de diverses affections à cause de leur exposition aux pesticides.

ch be lu ca